The delicate sound of Pink Floyd

En 1971, Pink Floyd sort son sixième album, et d’après moi son meilleur, Meddle.

Cet album marque un tournant dans la carrière du groupe, qui jusque là avait un son très psychédélique, et pose les bases de ce qu’on appellera le rock progressif, préfigurant ainsi l’album The Dark Side of the Moon qui connaitra un succès phénoménal 2 ans plus tard.

Le dernier morceau de cet album, intitulé Echoes, dure 23 minutes et 27 secondes, et est sans doute le plus beau morceau jamais composé par le groupe. Selon une certaine légende, ce morceau serait synchronisé avec la dernière séquence du film 2001, l’Odyssée de l’Espace [1] de Stanley Kubrick, sorti 3 ans auparavant.

Donc, dans ce monde où tout va toujours trop vite, je vous propose de prendre 25 minutes de votre temps, détendez-vous, cliquez sur le bouton lecture, et laissez-vous aller… :-)

Notes

[1] Au passage, je n’ai jamais rien compris à la fin de ce film, donc si quelqu’un voulait bien se porter volontaire pour m’expliquer, c’est pour la bonne cause ^^

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.oum.fr/trackback/148

Haut de page