Lloramos para la Llorana

Depuis quelques temps je me disais qu’un petit billet joyeux de temps en temps pour égayer ce blog ne serait pas du luxe, vu que ça ressemble de plus en plus à une rubrique nécrologique… Sauf qu’aujourd’hui ça va pas être possible.

Je suis très triste d’apprendre la disparition de Lhasa de Sela, chanteuse que j’avais découvert il y a une douzaine d’années, à une époque où sa musique correspondait plutôt bien à mon état d’esprit. Heureusement pour moi cet état n’était que temporaire (bien qu’un peu long…), mais sa musique n’en reste pas moins belle.

Lhasa nous quitte en nous laissant trois magnifiques albums, dont La Llorana qui est pour moi le plus bel album en langue espagnol de tout les temps. [1]

Notes

[1] bon en même temps je ne suis pas un spécialiste.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.oum.fr/trackback/154

Haut de page