La croix sur l'agenda

J’attendais cette semaine depuis des mois, j’ai même l’impression que ça fait des années. C’est en effet cette semaine que débute les 4ème saisons de deux séries télé énormissimes : Battlestar Galactica, la meilleure série de science-fiction de tout les temps, et Doctor Who, la plus ancienne et cultissime série de SF.


Battlestar Galactica Battlestar Galactica est la reprise de la vieille série éponyme du tout début des années quatre-vingt. Dehors l’esprit kitsch et les robots en aluminium, la nouvelle série est réaliste, dramatique, captivante et profondément humaine. Après quarante d’armistice suite à la première guerre contre les cylons (des robots créés par les hommes et qui se sont retournés contre eux) et autant d’années de silence complet de leur part, les hommes pensent que les grille-pains ont disparus à l’autre bout de la galaxie… quand soudainement les robots attaquent, et détruisent la quasi totalité de l’humanité. Une flotte de 50.000 survivants, forcée de fuir, s’en va alors à la recherche de la légendaire 13ème colonie, la Terre. Après une 3ème saison mollassonne mais dont le final était tout simplement exceptionnelle et un téléfilm pour nous faire patienter, la 4ème saison débute enfin aux Etats-Unis. Il est déjà annoncé que cette saison sera la dernière, laissant ainsi le soin aux scénaristes de développer puis de clore cette magnifique saga de façon anthologique. Après avoir été diffusée plutôt confidentiellement en France sur Sci-Fi, la série va enfin connaitre les honneurs d’une diffusion réellement nationale sur NRJ 12, chaîne gratuite de la TNT, à partir du mois de mai.


Doctor Who Doctor Who a été créée sur la BBC en 1963. La série classique a duré jusqu’en 1996 quasiment sans discontinué, épuisant huit acteurs dans le rôle principal. La série nous racontre les aventures d’un extra-terrestre, le dernier représentant de son espèce, les Seigneurs du Temps. Son nome est Le Docteur… juste Le Docteur. Avec son vaisseau spatial, le TARDIS, il voyage dans l’univers et le temps, généralement accompagné d’une comparse humaine qui change au fil des saison. Mais comment justifier les multiples changement d’acteur ? Avec une idée simplement brillante : quand Le Docteur sent la mort arriver, il régénère ses cellules, se réinitialise en quelque sorte, et modifie ainsi son apparence. La série à donc repris en 2005 sur un rythme d’enfer, avec un neuvième puis un dixième Docteur, dans une ambiance toute britannique, avec toute la folie que ça sous-entend. Si vous aimez le jamais vu jetez vous dessus. La série Doctor Who version 2005 est diffusée sur France 4, quand ils ont le temps…

p.s. : je ne donnerais aucun lien de téléchargement illégal sur ce blog, Google est votre ami ^^

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.oum.fr/trackback/77

Haut de page